Le développement de la maturation du maïs

L’ensilage de maïs est un complément d’énergie à l’ensilage d’herbe.

Un ensilage de maïs de haute qualité est appétent et augmente la prise d’aliment de base, de plus il combine une bonne teneur en fibre brute à une haute teneur en énergie. Pour pouvoir estimer le stade optimal de la maturation du maïs, il faut connaître le stade de développement dans le champ. La maturité dépend de la date du semis, du groupe de maturation (sorte) et des conditions climatiques.

Suivant le temps, le taux de TS de la plante peut augmenter jusqu’à un demi pourcent par jour. C’est pourquoi le moment de la moisson varie chaque année. L’objectif serait une teneur en substances sèches du maïs de 30 – 35%; der Kolben-TS devrait se trouver à 50 -60%.

Le développement de la maturation du maïs en trois étapes:

  1. maturation laiteuse
  2. maturité pâteuse
  3. maturation du grain
JOSILAC Maispflanze

Une indication ici propose le développement du grain appelé „milk line“. Il sépare la partie liquide du grain de la partie ferme. La partie ferme du grain devrait occuper à la maturation de l’ensilage la moitié ou deux tiers du grain (du début à la moitié de maturité pâteuse).

Le taux de MS du grain est alors entre 63 et 64% et pour l‘épis entre 45 et 55%. Toutefois la maturité du grain en raison des différents processus de maturité de grain et de résidus de plante peut représenter seulement une orientation afin d’évaluer le moment adéquat de la moisson du maïs à ensilage. La teneur en matière sèche des résidus ne devrait pas dépasser 24%, afin que trop de fibre brute indigeste ne soit entreposée et baisser la digestibilité. Il en résulte un taux de substances sèches de l’ensemble de la plante de 30 – 35%. Les sortes à la maturation plus lente des résidus de plante atteignent seulement leur summum dans un domaine de 37 à 38% de taux de matière sèche.

Valeurs ciblées d’un ensilage de maïs optimal
Matière sèche de la plante 30 – 35%
Protéine brute 70 – 90 g/ kg MS
Cellulose brute 170 – 200 g/ kg
Energie nette lactation Plus de 6.5 MJ NEL / kg MS
Amidon et sucre résiduel Plus de 300g / kg MS
NDF 35 – 40% issue de MS

Le bon moment pour la récolte

La récolte lors du stade recommandé (appelé maturité pâteuse) apporte le plus d’avantages. Grâce à une bonne compression et suffisamment de substances fermentescibles (amidon, sucre),on obtient une rapide fermentation lactique. Le résultat est un ensilage de maïs appétent et énergétique. Ceci s’applique par l’action d’un conservateur d’ensilage hétérofermentaire qui protège de l’altération aérobie des levures et des moisissures.

JOSILIAC Maschine während der Ernte

Que se passe-t-il lors d’une récolte précoce?

Une récolte précoce provoque des résultats médiocres. En raison d’un faible emmagasinage d’amidon la teneur énergétique est réduite. De plus il peut se produire une perte importante de conservation par la formation de jus de fermentation.

Que se passe-t-il lors d’une récolte tardive?

Une récolte tardive par contre entraîne des problèmes lors du remplissage et de la compression dans le silo. Les parties des plantes dures et trop sèches se laissent mal tasser. Le danger d’un réchauffement et d’une formation de moisissures est plus grand. Là encore parce que les parties de plantes fanées sont atteintes par des microorganismes nocifs, surtout des plantes endommagées par le gel.

Solutions pour une récolte parfaite

Faibles taux TS provoquent un sirop et peuvent retarder le processus d’ensilage.

Il s’en suit une perte de nutriments. L’utilisation de Josilac combi est dans ce cas utile. Ce conservateur d’ensilage biologique accélère la réduction du taux de pH et diminue la multiplication des fermentations indésirables. En même temps les bactéries lactiques hétérofermentaires assurent une bonne stabilité de l’ensilage.

Si la teneur en TS dépasse la valeur voulue il y a danger de réchauffement surtout avec une mauvaise compression. Ceci veut dire aussi perte d’énergie et ainsi baisse d’appétence et de digestibilité. Josilac ferm et Josilac extra évitent ici le développement des levures et des moisissures et stabilisent ainsi un ensilage de maïs nutritif et appétent.

JOSILAC Beutel Josilac combi in Händen von Frau

La technique d’ensilage optimale

Longueurs de coupe

Surtout dans le domaine du remplissage du silo il y a d’importants points à respecter. Lorsqu’il y a suffisamment de maïs dans les champs, il est plus sage d’effectuer une coupe plus haute.

Une quantité moindre de tiges dans l’ensilage augmente la teneur en énergie.

La longueur de coupe optimale est à peu près de 5 – 8mm ( longueur de coupe théorique ). Elle dépend avant tout du stade de maturation de la plante. Plus le taux de TS est élevé, plus courte doit être la coupe pour garantir une bonne compression. Malgré tout une coupe moins longue peut influencer négativement dans la ration l’impact de la structure de l’ensilage de maïs. On doit donc contrôler l’état de maturation du Korncracker contenu du fait que les vaches ne digèrent que les grains bien mûrs.

Compresser

L’essentiel d’un ensilage est la compression du stockage dans le silo. Il est important ici que le tracteur compacteur détermine la vitesse de remplissage et pas le Häckslerfahrer Comme valeur de référence on considère que l’épaisseur stockée doit être de 250 kg / TS par m³ d’ensilage. Ceci est obtenu avec une hauteur de couche de

20 – 30 cm ( étalée régulièrement sur toute la longueur du silo ). Le poids du tracteur compacteur devrait correspondre à peu près à un tiers de la répartition du fourrage par heure. Il est plus sage en raison des coupes aujourd’hui d’utiliser deux tracteurs compacteurs ou de remplir deux silos à la fois.

Le processus d’ensilage prend du temps. C’est la raison pour laquelle le silo ne devrait pas être ouvert avant 6 semaines au minimum. On doit éviter à ce moment un „assouplissement“ du stock du silo. En principe, la taille du silo doit correspondre au nombre des animaux. Seulement ainsi on peut éviter un réchauffement. Le but en été est un Vorschub de 2,5 m par semaine.

JOSILAC Silostock während Verdichtung

L’utilisation de Josilac dans la récolte de maïs – une vidéo sur l’utilisation pratique

Je cherchais un autre sujetPas du tout utileMoins utileUtileTrès utile (Aucune évaluation disponible)
Loading...

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Maïs ensilage avec des dégâts liés à la sécheresse – Que faire ?

JOSILAC Maispflanze

En raison d’une répartition inégale des précipitations au cours des dernières semaines et des derniers mois, de nombreuses régions sont touchées par une grave sécheresse. Une conséquence a été une croissance nettement plus faible des prairies.

Utilisation de conservateurs d’ensilage – préparation d’une ration de base optimale.

JOSILAC Rinder im STall stehend

Pour vous, le printemps est synonyme d’une période de travail intensif qui verra, bientôt, le fruit de vos efforts récompensé. L’importance accordée à la préparation de la ration de base n’est pas toujours celle qui lui est accordée dans l’exploitation.


Contact et service

Vous souhaitez des informations détaillées ou un conseil ? Plus vous indiquer avec précision ce qui vous intéresse, mieux nous serons en mesure d´y répondre. Vous ne pouvez pas acheter de marchandises directement chez nous. Nous vous communiquons volontiers le revendeur Josera le plus proche de chez vous.

 
 
Ligne téléphonique conseil
de 8 á 17h : +49 (0) 9371 940 0